Diagnostic et tests

Éternuez-vous chaque fois que vous caressez un chat? Vous éclatez dans les ruches quand une abeille ou une guêpe vous pique? Alors vous savez peut-être déjà quels sont vos allergènes. Très souvent, vous ne savez pas ce qui cause vos symptômes d'allergie. Diagnostiquer une allergie peut être difficile car les symptômes peuvent être similaires à d'autres conditions. Vous pouvez être référé par votre médecin généraliste à un spécialiste des allergies.

Comment les médecins diagnostiquent-ils les allergies?

Les médecins diagnostiquent les allergies en trois étapes:

  1. Antécédents personnels et médicaux
    Votre médecin vous posera de nombreuses questions pour découvrir les causes possibles de vos symptômes cliniques. Prenez des notes à la maison sur vos antécédents familiaux, les types de médicaments que vous prenez et votre style de vie à la maison, à l'école ou au travail. Notez quand, où et comment les symptômes sont survenus. Avez-vous des symptômes uniquement à certaines périodes de l'année? Souffrez-vous davantage la nuit ou le jour? L'exposition aux animaux entraîne-t-elle vos symptômes? Se produisent-ils à un moment particulier de la journée? Y a-t-il des aliments ou des boissons qui provoquent vos symptômes?
    Cela aidera le médecin à comprendre complètement vos symptômes.
  1. Examen physique
    En cas d'allergie, votre médecin examinera vos yeux, votre nez, vos oreilles, votre gorge, votre poitrine et votre peau pendant l'examen. Dans certains cas, le médecin doit vérifier vos poumons avec un test de la fonction pulmonaire. Parfois, vous pouvez également avoir besoin d'une radiographie de vos poumons ou de vos sinus.
  1. Des tests pour déterminer vos allergènes
    Les tests ne sont que l'un des nombreux outils disponibles pour aider votre médecin à poser un diagnostic. Aucun test à lui seul ne permet de diagnostiquer une allergie.